Black and White Magazine

      


Black & White était un magazine trimestriel Français entièrement consacré à Michael Jackson et édité par Captain Eo Productions. 32 numéros et 3 hors-série ont été publiés, de Janvier 1992 à Décembre 2001.

Considéré comme le plus grand magazine consacré à Michael Jackson en France (de par sa renommée, sa qualité et sa disponibilité), Black & White a également amené l'équipe de Captain Eo Productions à se faire remarquer par l'artiste lui-même ; s'ensuivirent plusieurs collaborations débouchant sur la sortie d'objets officiels : une collection de cartes à collectionner Panini (1996), un coffret Ghosts comprenant notamment la chanson inédite "On The Line" (1997), la création par Christophe Boulmé de l'affiche de Ghosts, de la pochette du single Stranger in Moscow et de l'affiche de son concert au Madison Square Garden en 2001, et la participation aux livrets d'HIStory et de la réédition de son premier CD, "Greatest Hits : HIStory, Vol.1" (2001).

Forte de son succès Français, l'équipe du magazine a sortit plusieurs numéros de ses équivalents Anglais (HIStory Magazine), Allemand et Italien. Ces éditions reprennent grosso-modo le contenu de l'édition française.

Le nom du magazine est une référence au titre Black Or White, tiré de l'album Dangerous. En effet, au moment de la création du magazine où il fallait lui trouver un nom, une rumeur disait que l'un des titres de Dangerous (qui n'était pas encore sortie) allait être Black AND White. Laurent Hopman et son équipe, séduits par le fait que Michael joue sur l'ambiguité de sa couleur de peau, ont alors choisi ce titre comme nom de leur magazine. Bien sûr, Dangerous est sortit et il s'est averé que la rumeur n'était pas tout à fait exacte ...

A chaque numéro, dans les mentions légales, est inclus une phrase n'ayant aucun rapport (ex: "C'est plus qu'une star, c'est une étoile", n°17).

Après une décennie de loyaux services et de collaborations avec Michael, laurent Hopman, rédacteur en chef, se tourne vers la presse à scandale. Ce retournement de situation (et de veste) semble tout de même incroyable quand on sait qu'il était le premier à se battre contre les ragots stupides que cette presse véhiculait, et véhicule toujours. Dans son torchon people (dont je ne citerais pas le nom pour ne pas lui faire de publicité), Laurent Hopman n'épargne pas Michael, et les "blagues" stupides et franchement pas originales fusent de toute part, dès que l'occasion se présente. B&W n'est franchement plus à l'ordre, ni au gout du jour.

Source : Wikipédia / MJGeniuscollection.

Comment trouver les Black & White ?

D'abord, ne croyez pas les trouver à bas prix. Ils n'ont beau être que des magazines, les vendeurs jouent sur leur ancienneté et leur réputation maintenant discutable pour les vendre à des prix surréalistes.

Vous pouvez facilement trouver ces magazines sur ebay ou priceminister. Vous pouvez aussi essayer MJJShop.com. Ce site a acheter les stocks de Captain EO quand le dernier numéro est sorti. Leurs exemplaires sont donc neufs, mais ce site n'est pas franchement reconnu pour son sérieux (frais de port élevés, et réception très longue).
Sinon, il arrive qu'un membre d'un forum les vende, mais là aussi c'est rare, car c'est le genre de chose que les gens gardent par nostalgie, même s'ils ne sont plus fans.

Black and White - n° 1

 

Black and White - n° 3

 

Black and White - n° 6

 

Black and White - n° 8

 

Black and White - n° 10

 

Black and White - n° 18

 

Black and White - n° 19

 

Black and White - n° 20

 

Black and White - n° 21

 

Black and White - n° 22

 

Black and White - Hors Série n° 1

 

Black and White - Hors Série n° 2

 

Black and White - Hors Série n° 3

 

Numéro Ultime (Hommage)

 

Remettons d'abord les choses dans leur contexte. Laurent Hopman, rédacteur en chef de feu Black & White, n'est plus le Neverland Knight (Chevalier de Neverland) qu'il s'évertue pourtant à paraître. Loin de ses anciens idéaux "anti-presse people" et "pro-Jackson jusqu'à la mort", c'est un Laurent Hopman tout changé qui nous revient. En effet, ce dernier a fait un petit voyage par la case "retournement de veste" en passant par la case départ (il n'a d'ailleurs pas oublié de prendre ses billets au passage). Son torchon people "Oops!" l'atteste, et montre à quel point les années Black & White sont lointaines dans l'esprit de celui qui n'hésite plus aujourd'hui à critiquer le Roi de la Pop, à faire des blagues potaches et ridicules sur son physique et à répandre les rumeurs les plus stupides à son sujet.
Peut-on lui trouver une excuse ? Non ! Il faut bien gagner sa vie vous dîtes ? Excuse bidon : il y a d'autres moyens viables dans le monde de la presse que de cracher bêtement sur des gens qu'on ne connait pas. Tout professionel que Laurent Hopman est devenu (grâce à Michael car avant B&W il n'était pas grand chose, ne l'oublions pas), ce changement de voie, selon moi, lui a enlevé toute crédibilité. Quand la motivation financière l'emporte sur la passion, on a droit a une ultime révérence au goût détestable d'ultime retournement de veste.

Quelques mots sur le mag, quand même. Malgré les faits exposés plus haut, il ne serait pas honnête de dire que ce numéro est de moins bonne qualité que les précédents. Au contraire, faisons la part des choses et disons les telles qu'elles sont, il est grandiose.
Ce Black & White se présente comme un Hors-Série, de par son format plus épais qu'un simple magazine. Cela exclu donc malheureusement la possibilité de posters, ce qui est dommage aux vues des magnifiques photos inédites dont l'équipe semblait disposer.
Le contenu, lui aussi, n'a rien à envier aux Black & White d'antan, et encore moins aux innombrables Hors-Séries et numéros spéciaux en tout genre sortis après la mort de Michael.

La rédaction suit l'hitoire de la carrière de Michael tout en la rattachant à celle du magazine (les numèros qui se succèdent, les projets de l'équipe, les projets qu'elle développe avec et pour Michael ...). Ensuite, on a droit à une succession d'interviews exclusives de pas mal d'anciens collaborateurs du King of Pop : des metteurs en scène, des scénaristes, des arrangeurs, des musiciens etc ...
Pour ponctuer le numéro, Call Hector (le collecionneur inventé par l'équipe de Black & White, dégoulinant d'arrogance et de grossièreté malvenue et inutile) nous propose une liste de disques tous plus faux les uns que les autres. En effet, bon nombre de ces collectors ne sont en fait que de vulgaires inventions (le Signature Series #2, et les deux Laserdisc notament). Triste révérence.

Ci-contre, la Back Cover, aussi fascinante qu'effrayante (Cliquez pour agrandir).

 
Commentaires (48)

1. Cedric 31/07/2011

Ouai je me disai aussi... je possede leur dernier mag , j en ai acheter bcp il se disait au dernier exemplaire "magazine officiel" et ne laisse aucun mail ni rien pour les contacter,

je pense savoir de quel mag' torchon on parle, il existai deja a l epoque de black&white (jamais acheté)

OK désormais il crache dessus, m ettone pas (le pouvoir de l'argent fait tout faire!

Peace!

2. severine (site web) 28/11/2010

le meilleurs magazine!les années black and white me manque!

3. 06/09/2010

Salut,

Les magazines vendus sur MJJShop sont bien les éditions Frnaçaise ;)
A bientôt.

4. marina 05/09/2010

coucou peut tu me dir si les magasines vendu sur mj shop sont en francais????
merci

5. 04/09/2010

Bonjour,

Une fois de plus, je n'ai rien à voir avec ce magazine, je ne fais que le collectionner.
Cela dit, aucune réédition n'est prévue.

Les cartes Panini ne sont pour l'instant prévues qu'aux USA. Les reste viendra bien jusqu'en France.

A bientôt.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Copyright © 2009-2011, MJGeniuscollection.
Mentions Légales / Crédits
Site internet dédié aux collectors Michael Jackson. Créé et mis en ligne par MJGenius en Janvier 2009.

Accueil - Forum - Boutique - Facebook - YoutubeContact - Newsletter

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site